Sélectionner une page

L’intérêt du prologue dans un roman

                75 vues
L’intérêt du prologue dans un roman

Vous l’aurez sans doute remarqué, le prologue devient très à la mode chez les écrivains depuis quelques temps. Mais est-il toujours utilisé à bon escient ?

Qu’est-ce qu’un prologue ?

Le prologue est la première partie d’une œuvre littéraire. Il fait office d’introduction. La plupart du temps, il situe le lieu, mais surtout le contexte. Les personnages principaux ne sont pas toujours représentés mais on peut parler d’eux ou d’événements qui les touchent de près. Dans le cas contraire, le prologue pourra laisser présager un événement majeur tel qu’une guerre, une prophétie, ou encore un flash-back sur un événement qui aura de l’importance plus tard dans le récit. Il n’y a pas de taille imposée pour le prologue, mais il vaut mieux ne pas le faire trop long : 1 à 5 pages sont généralement suffisantes.

À quoi sert-il ?

Cette partie de votre récit est considérée par les lecteurs comme « l’avant de l’histoire ». Il va poser les bases de l’univers dans lequel va se dérouler le récit et s’utilisera notamment dans les romans, la fantasy ou la science-fiction. Attention, il n’est pas obligatoire !
Il s’agit d’une accroche de quelques lignes ou pages. Il ne faut surtout pas le confondre avec un résumé du livre, mais au contraire le considérer comme un chapitre à part entière : le chapitre d’introduction de votre récit.
Il a pour but de susciter la curiosité chez le lecteur et de le pousser à continuer sa lecture. Évitez tout de même de donner trop de détails. Généralement, pour les récits d’aventures on commencera souvent avec de l’action, mais pour les romans de vie et de société on aura tendance à utiliser le dialogue.

Quand l’écrire ?

Si vous décidez d’intégrer un prologue à votre histoire, il vous faut savoir une chose : votre prologue doit être parfait ! Il ne faudra pas vous décourager car cela prendra du temps. Certains écrivains choisissent de commencer à l’écrire dès le début de leur livre. Ils le travaillent attentivement, le réécrivent à plusieurs reprises et le perfectionnent, pour alors se rendre compte qu’ils n’ont écrit que 5 pages et que tout le reste du livre reste encore à faire. C’est tout à fait normal, il ne faut donc pas se décourager à cette étape. Mais en écrivant leur livre, les auteurs changent parfois leurs idées de base, partent sur de nouvelles choses, pour finalement s’apercevoir que le prologue n’apporte plus rien au roman. C’est donc reparti pour une nouvelle réécriture de ce dernier. Pour éviter cela, certains auteurs préconisent d’écrire le prologue une fois le livre terminé, car il est beaucoup plus simple de le faire lorsque l’on sait où on va.
N’oubliez pas que le lecteur ne doit pas s’ennuyer dans le prologue. À la fin de cette partie, il devra se poser 2 questions : « comment en est-on arrivé là ? » et « qu’est-ce qu’il va se passer ? ».

Différences entre prologue et premier chapitre

Le prologue va généralement servir à relater les événements antérieurs de l’histoire. Il ne comprendra pas de péripéties principales susceptibles de faire basculer l’histoire, alors que le chapitre 1 va au contraire rentrer dans le vif du sujet.
Quand il est utilisé pour les longs récits d’aventures ou une trilogie, le prologue va poser les fondements de l’univers tout en le détachant du premier chapitre. Il permet de contenir bon nombre de descriptions nécessaires à la compréhension de l’histoire. Il faut savoir que le lecteur ne s’arrêtera pas de lire un livre sur un prologue, il ira au moins lire le premier chapitre, car il considérera que c’est à partir de là que l’histoire a commencé et qu’il devra être emballé.
Réfléchissez bien à ce dont vous avez réellement besoin en écrivant votre livre. Il arrive souvent aux auteurs d’écrire le premier chapitre et de le renommer « prologue », alors que ce dernier devrait être un outil qui introduit différents éléments avant le commencement de l’histoire.
À vous d’en juger !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *